La ville de Tournai conserve quantité de façades historiques. Beaucoup sont caractérisées par des styles français (notamment la maison de style Empire dont on a parlé ici), d'autres ont un vocabulaire architectural beaucoup plus local!

Au XVIIe siècle, on parle notamment d'architecture de type tournaisienne. On y retrouve des bâtiments en briques où les zones sensibles sont réalisées en pierre de Tournai. Ces zones sensibles, c'est-à-dire plus fragiles car soumises à rudes épreuves, sont par exemple les encadrements des percements ou encore les angles à la rencontre entre deux murs d'orientations perpendiculaires.

Dans le quartier de la Madeleine, si vous regardez cette façade badigeonnée, classée en 1977, vous pouvez donc apercevoir :

- le côté bichrome (briques/pierre de Tournai)

- un rez-de-chaussée avec des encadrements des percements en pierre

- un étage aux encadrements des baies alternant briques et pierre calcaire

--> Caractéristiques du type tournaisien

Mais on peut également remarquer des éléments non caractéristiques tels que: 

- trois types de baies : à croisée, d'autre à meneau (montant horizontal) et certaines à traverse (montant vertical)

- toutes les baies sont surmontées d'arc de décharge, qui comme son nom l'indique est destiné à répartir les charges de part et d'autre du percement

- des bandeaux en pierre saillants ou non prolongent les linteaux, meneaux et appuis, le tout soulignant l'horizontalité de la façade

- une corniche reposant sur des corbeaux en bois

- une lucarne monte-charges donnant tout son caractère à la maison

- deux pignons à gradins : typiques de la Renaissance flamande

- et une toiture en bâtière à coyaux

 

Voilà, à partir de ces quelques éléments architecturaux vous pouvez vous aussi identifier les bâtiments qui sont de type tournaisien. Il n'en existe d'ailleurs pas qu'à Tournai, puisque ce style a eu un rayonnement régional. On retrouve par exemple des façades de type tournaisien dans la ville de Mons, notamment certaines façades de la place du Parc et de la rue attenante (datées du XVIIIe siècle).